Située à la commune du Locle, dans le canton de Neuchâtel, la crèche « Les Diablotins » accueille 76 enfants dès la fin du congé maternité jusqu’à la fin de la deuxième Harmos.

Bref historique

C’est en 1886 que les dames de la Fédération abolitionniste eurent l’idée de créer une crèche au Locle. Le 8 novembre 1886, la Crèche s’ouvrait dans un appartement au n° 4 de l’Impasse de l’ Hospice (actuellement rue des Billodes) avec une directrice laïque, plus une aide. La fréquentation relevée est de quatre enfants, plus quelques autres « pour rendre service ».

De 1892 jusqu’en 1899, un appartement de la rue des Envers fit la transition jusqu’à la première construction, rue Albert-Piguet. Elle fut réalisée grâce à une souscription et a coûté Fr. 52’000.— (de l’époque).

Dès lors, le souci du Comité fut perpétuellement de trouver des fonds.

Lors de la première guerre mondiale, la crèche fut réquisitionnée, par ordre militaire. Il fallut se résoudre à voir des soldats au lieu d’enfants : cinquante hommes ! La Crèche « Les Diablotins » devient ensuite une infirmerie…

Durant la seconde guerre mondiale, l’armée (DAP) occupe les sous-sols tandis que le rez de chaussée est transformé en infirmerie militaire. La Crèche est cantonnée au premier étage.

Le 10 novembre 1969, au cours de leur assemblée, les industriels décident la construction d’un nouveau bâtiment au nord de l’ancien, sur un terrain appartenant à la Crèche ainsi que la transformation et le rafraîchissement partiel du bâtiment initial.

 

Statut actuel

Aujourd’hui, la crèche conserve son statut d’association privée à but non lucratif reconnue d’intérêt public. Un comité soutient la direction dans ses activités. Les Diablotins accueillent 76 enfants, âgés de 2 mois à 12 ans, conformément à l’autorisation d’exploitation délivrée par l’Office cantonal de l’accueil extra-familial. Afin de créer un cadre adapté aux enfants, plusieurs groupes ont été mis en place en fonction de leur âge (préscolaire bébés à nains et parascolaire lutins à écoliers). Chacun de ces groupes est sous la responsabilité de personnel diplômé et offre des activités visant au bon développement intellectuel, physique, sensoriel et émotionnel de l’enfant. Par conséquent, des activités créatrices, telles que musique, gymnastique, jeux, cuisine, ballades, fête de Noël, carnaval, Halloween, fête de la jeunesse, visites de musées, anniversaires, rythmique, jeux d’eau et atelier préscolaire sont proposés.